Sérial d’ Emmanuel Marie

Sérial

Si l’amour fleurit au printemps, les drames naissent souvent en hiver. Et quand une nuit, on en fait le récit dans le désespoir, on n’entre pas dans les détails. Quand il s’agit de sa propre histoire, on aimerait même parfois lui donner une autre issue, jusqu’à ce que notre élan nous contraigne à prendre conscience de sa réalité.
Il est des histoires d’amour qui ne ressemblent qu’à des histoires de sexe. Quand l’émotion ne rime qu’avec perdition. Gustave, le narrateur, Laura et Nolwenn sont les acteurs pas tout à fait conscients de cette relation triangulaire régie par une quête d’absolu, totalement pervertie.
Une histoire d’amour, pleine d’abandon de soi. Une histoire d’amour… forcément ultime !

Comme le dit son auteur, Sérial est une histoire d’amour.
Mais ce n’est pas ici l’amour dilué à l’eau de rose et ses clichés romantiques que l’auteur vous offre. Ici l’amour est réaliste, érotique, sexuel surtout, mais aussi sentimental.
Les personnages vacillent entre sentiments et désirs. On acceptera ou rejettera les actes des protagonistes, peu importe. Ils sont là, ils sont vrais, décrits avec une plume que je trouve d’une rare beauté et que j’ai adoré lire.
Je n’ai pas l’habitude de ce genre et pourtant, tellement vite entré dans les sentiments et les attentes de son personnage principal, je me suis surpris à aimer. Vraiment.
Le genre de livre que l’on oublie pas, que l’on voudrait garder dans sa bibliothèque.
Une magnifique découverte.
Pages associées :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s