Sansonnets, un cygne à l’envers

sansonnets-un-cygne-a-l-envers

Résumé de l’auteur :

Ces cents sonnets sont des sourires qui te sont adressés. Ils ont été inventés lorsque j’avais du temps : à l’arrêt d’autobus, sur le quai de la gare SNCF, dans un train, sur un terrasse de café, dans une salle d’attente, sur un coin de table durant un repas ennuyeux, dans mon bureau, dans un magasin de chaussures, en discutant avec ma coiffeuse, en attendant un dessert au restaurant, en marchant en forêt, en essayant une nouvelle chemise, en lisant un livre, en marchant sous la pluie, en savourant un concert , en rêvant devant un arbre, en écoutant converser les sansonnets au-dessus de l’étang des cygnes… Où mènent-ils ? Vers la recette de… De quoi ? Ouvre, explore et tu verras.

Mon avis :

A la base, je ne suis pas amatrice de poésie. Pas que je ne sois pas sensible à la beauté des textes poétiques mais je suis plus familiarisée avec le format roman, et puis, les alexandrins, ce n’est pas ma tasse de thé.

Pourtant, je me suis laissée emportée par la musique de ces « Sansonnets ».

Vous l’aurez compris, par ces cents sonnets, l’auteur joue avec les mots, créant une musique enchanteresse pour l’oreille et pour l’humeur.

Toutes les situations ouvrent l’humeur poétique de Pierre Thiry, pour le plus grand plaisir du lecteur.

Amoureuse de la langue française, j’ai joué avec l’auteur à détourner et à faire chanter les mots.

Une plume fluide et habile, qui vous amène le sourire par le détournement des mots et de leurs sens.

Où le trouver ?

Amazon

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s