Rien d’autre que la vie de Claire Casti de Rocco

51wqEwK-kHL._SX322_BO1,204,203,200_

Résumé de l’éditeur :

Anna et Laurent se sont aimés il y a quinze ans.
Apprendre la mort de son premier amour, c’est parfois être contrainte à revivre le passé.
C’est peut-être aussi s’aventurer à découvrir des vérités bien cachées.
Quel est le lien entre la lettre bouleversante que Laurent a écrite à Anna avant de mourir, et la rupture d’un amour inébranlable ?
La vie qui danse, rit, hurle, révèle ses joies et ses peines, voilà le fil rouge de ce livre. Un livre tout en émotions où la tentation du bonheur et le doute ne sont jamais très éloignés l’un de l’autre.
Avec en toile de fond le somptueux décor des falaises normandes, une invitation au voyage entre présent et passé, une ode à l’amitié et à l’amour.
Un hymne à la vie, rien d’autre que la vie.

Mon avis :

Une complicité virtuelle mais sincère avec l’auteure m’a incitée à découvrir son oeuvre et je ne le regrette pas. D’ailleurs, j’attends avec impatience la sortie de « Le silence nous appartient », en juin prochain.

Anna est mariée avec Guillaume, un homme aimant mais tellement soucieux de son bien-être qu’il en est un tantinet trop protecteur, voire exaspérant. Mais là, c’est mon caractère très indépendant qui parle.

Ils sont parents de Marianne, 14 ans, une jeune fille à la fois forte et fragile, qui a un rôle central dans l’histoire, et de Lilou, un petit ange blond de 4 ans.

Anna est enceinte jusqu’aux yeux de son troisième enfant lorsqu’elle apprend le décès brutal de Laurent, son premier amour qui l’a abandonnée, sans explication, 15 ans plus tôt. Ce drame va la ramener dans son passé et lui faire revivre ses premiers émois de jeunesse.

Ce que j’ai aimé, dans ce livre, au delà de l’histoire bouleversante, c’est la puissance que l’auteur donne dans la description des émotions et particulièrement lors du dénouement qui m’a laissé les larmes aux yeux.

J’ai un peu moins aimé certaines longueurs au début du livre, mais qui ont vite été balayées quand je suis entrée dans l’histoire au point de marcher dans la rue, les yeux rivés à ma liseuse.

Claire Casti de Rocco évoque avec brio l’acceptation de la mort, l’insouciance de la jeunesse et les blessures liées à l’abandon.

Rien d’autre que la vie est bien plus qu’une romance. C’est un hymne à la vie, à l’amour et à l’amitié, un roman intense en émotions.

Le récit de la jeunesse d’Anna, rédigé au passé simple, aurait eu, selon moi, plus de punch, rédigé au présent, mais cela reste mon ressenti personnel.

L’intrigue est bien menée, ponctuée d’indices qui nous font imaginer plein d’issues possibles mais sans être révélateurs du dénouement et les descriptions m’ont juste donné envie d’aller découvrir « Les vaches noires » en Normandie (pari gagné là dessus), qui ont une importance capitale dans l’intrigue.

En bref, une intrigue intense en émotions et un dénouement à couper le souffle.

Où trouver Rien d’autre que la vie :

Amazon au format numérique et très bientôt au format papier en librairies…

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s